Publié dans Une femme et des livres a lu et a aimé

Richie

richieJ’aime beaucoup Raphaëlle Bacqué, journaliste au Monde et écrivaine de livres remarqués et remarquables à ces heures. J’en ai lu quelques uns, pas étonnant, donc, que je me sois laissée tenter par le dernier, « Richie ». Richie, c’est Richard Descoings, le charismatique directeur de Sciences Po Paris, retrouvé mort, nu, allongé sur son lit, dans une luxueuse chambre d’hôtel à New-York. Je ne connaissais pas particulièrement Richard Descoings. En fait, je crois que j’ai surtout acheté ce livre pour le talent de Raphaëlle Bacqué. Je n’ai pas été déçue par « Richie » que j’ai dévoré d’une traite. Là encore, la plume de son auteur fait mouche. Je ne connaissais pas Richard Descoings et l’incroyable destin d’un homme né dans une famille catho parisienne qui brise tous les codes. Homosexuel revendiqué, habitué des boites de nuit gay parisiennes, compagnon amoureux de Guillaume Pépy, actuel Pdg de la SNCF… Mais aussi mari et beau-père attentif et aimant des trois enfants de son épouse. Directeur adulé par ses étudiants (à qui il doit ce surnom de « Richie »), visionnaire qui aura su donner une visibilité internationale à Sciences Po Paris, mais aussi homme de poigne, de pouvoir, controversé, intransigeant avec ses collaborateurs chez qui il faisait souffler le froid et le chaud… Sa mort mystérieuse, la présence côte à côte de son épouse et de son amant lors de ses funérailles religieuses participeront à créer la légende de cet homme qui aura contribué à changer le destin de Sciences Po Paris. C’est cette histoire que nous conte avec talent Raphaëlle Bacqué.

Richie, Raphaëlle Bacqué, Grasset

Publicités