Publié dans Une femme et des livres a lu et a aimé

Nymphéas noirs

Nymphéas noirsNymphéas noirs. Troisième roman de Michel Bussi en quelques semaines… J’ai adoré les deux premiers. J’aborde celui-ci avec prudence : D’abord parce que mon expérience de lectrice m’a prouvé qu’à enchaîner les livres d’un même auteur, on finit pas se lasser. Ensuite, parce qu’une de mes amies l’a lu et ne l’a pas aimé. Punition suprême : Elle l’a abandonné en route…

Giverny. Petit village de l’Eure mondialement connu parce que Claude Monnet y a passé une grande partie de sa vie et y a peint ses fameux tableaux « Nymphéas ». Alors que les touristes envahissent le village et se pressent pour visiter la maison et les jardins de Monnet, on retrouve un homme assassiné, la tête dans le cours d’eau qui traverse le village. Bizarre, le mode opératoire ressemble à celui qui a coûté la vie à un enfant du village en 1937 et dont le meurtrier n’a jamais été retrouvé. Autour du cadavre, trois femmes se détachent : Fanette, petite fille de 11 ans, qui rêve d’une carrière de peintre, Stéphanie, l’institutrice du village mal mariée à Jacques et une vieille, dont on ne sait rien, si ce n’est qu’elle observe tout, sans que nul ne semble la voir… Les inspecteurs qui mènent l’enquête en sont persuadés : un enfant du village est en danger.

Lire la suite de « Nymphéas noirs »