Étiquette : Le crime du Comte Neville

Le crime du comte Neville

NothombQue serait une rentrée littéraire sans Amélie Nothomb ? Que serait Amélie Nothomb sans rentrée littéraire ? Il est permis de se le demander tant ces deux-là sont, depuis 1992, intrinsèquement liés sans aucune interruption. Se demander que vaut le dernier Nothomb, c’est un peu, sans lui faire offense, se demander ce que vaut le dernier Beaujolais nouveau. Qu’il soit bon, moins bon ou carrément décevant, on sait qu’il aura toujours un plan média en béton et qu’il se vendra.

Je ne suis pas de celles qui attendent le dernier Nothomb avec impatience et délectation. Je suis de celles qui ne l’attendent pas. Même si j’ai souvent pris plaisir à écouter cette écrivaine aux hasards d’émissions de radio ou de télévision où elle traîne, visiblement ravie, son chapeau noir informe à chaque rentrée littéraire. Mon histoire avec Amélie Nothomb a dû s’arrêter après « Stupeur et tremblement » (paru en 1999) et « Hygiène de l’assassin » (qui ouvre la bibliographie en 1992).

Lire la suite