Publié dans Une femme et des livres a lu et a aimé

Dix-sept ans

ColombeC’est un tout petit livre d’à peine 90 pages que je viens d’avaler en moins d’une heure. Un tout petit livre bouleversant qui raconte l’histoire d’un avortement. Celui que l’écrivain-journaliste, Colombe Schneck, a subi quand elle avait 17 ans à la veille de passer le bac. L’histoire d’une adolescente sans histoire, privilégiée, choyée, gâtée qui vit sa première histoire sexuelle comme elle vit sa vie : Avec bonheur, liberté et dans l’insouciance la plus totale. Jusqu’au jour où lui arrive une chose à laquelle elle n’a jamais pensé, parce que bien-sûr, ça n’arrive qu’aux autres : Elle est enceinte. Chapitres courts, écriture sobre, efficace, élégante et émotion à toutes les pages. Colombe Schneck livre un témoignage bouleversant et pudique. Il vient prouver combien un avortement même légalisé, même réfléchi et voulu, même réalisé dans des conditions médicales idéales n’est pas -et ne sera jamais- un acte banal. Parce qu’il touche à la vie, à la liberté mais aussi à la mort. Colombe Schneck est poignante quand elle évoque « l’absent » qui n’a même pas de nom, dont elle ne connaîtra jamais avec exactitude la date de naissance théorique. L’auteur n’a jamais parlé à personne de cet épisode de sa vie. Et pourtant, il l’accompagne à chaque instant . Elle termine par ses mots bouleversants mais pleins d’espérance : « Ton absence m’accompagne depuis trente ans. Ton absence m’a permis d’être la femme libre que je suis aujourd’hui ».

A lire, absolument.

Dix-sept ans, Colombe Schneck, Grasset