Publié dans Une femme et des livres a lu et a aimé

Mille et un morceaux

jm ribesParu aux éditions L’Iconoclaste, Mille et un morceaux est un récit qui se lit avec un bonheur certain. Jean-Michel Ribes, écrivain, metteur-en-scène, cinéaste et directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris, y raconte sa vie par délicates petites touches, sans souci de chronologie, mais avec humanité, émotion, humour et autodérision. La vie de cet homme de théâtre est jalonnée de rencontres qui l’ont ému, émerveillé, agacé, troublé, décontenancé, effrayé mais jamais laissé indifférent. On a plaisir, au fil des très courts chapitres, à lire ses mille et un morceaux de vie ponctués de nombreuses anecdotes, souvent très drôles, comme cette rencontre avec un Bernard Tapie plus roublard, menteur et culotté que jamais ou une Marguerite Duras rampante entre les sièges d’un théâtre. Jean-Michel est un homme aux amitiés nombreuses et fidèles et c’est un vrai bonheur que de le lire raconter Roland Blanche, Roland Topor, Jean Carmé, Jacques Villeret, Philippe Korhsand, Reiser, Gébé, Ronny Coutteure … Jean-Michel Ribes est un homme sensible et c’est un vrai bonheur de le lire raconter son enfance, son adolescence, ses virées de jeune homme (le chapitre de son périple à travers l’Europe jusqu’en Grèce avec ses deux meilleurs amis vaut de lire le livre à lui tout seul), ses parents, son frère Patrice avec lequel les relations se bornent aux coups de fil bi-annuels qu’ils se passent au moment de leurs anniversaires respectifs, ou encore sa fille unique Alexie, dont il est si fier et si proche, lui qui longtemps avoue avoir refusé toute idée de paternité. Jean-Michel Ribes est un homme d’esprit et c’est un vrai bonheur de le lire raconter ses expériences professionnelles (Palace ou Merci Bernard, entre autres) ou sentimentales avec juste ce qu’il faut d’humour, de passion et de recul. J’ai aimé ce Jean-Michel Ribes, parisien jusqu’au bout des ongles, iconoclaste jusqu’au bout des orteils mais tellement attachant.

Ces Mille et un morceaux sont décidément bien sympathiques.

Mille et un morceaux, Jean-Michel Ribes, éditions L’Iconoclaste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s