Publié dans Une femme et des livres a lu et a aimé

Et je danse, aussi

et-je-danse-aussi1N’y allons pas par quatre chemins : Et je danse, aussi de Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevant (Fleuve Editions) est MON coup de cœur de l’année 2015. C’est très simple : J’ai tout aimé dans ce roman (dévoré en trois jours).

A commencer par les deux protagonistes principaux : Adeline Parmelan, mystérieuse jeune femme qui cuve sa solitude dans la maison humide de sa mère, récemment décédée, dans un petit village sarthois, et Pierre-Marie Sotto, vieux romancier à succès (Goncourt 2005), en panne d’écriture depuis le départ volontaire et soudain de Véra, qu’il a passionnément aimée. Ces deux là n’auraient jamais dû se connaître. Ils commencent pourtant une volumineuse correspondance à la faveur d’une épaisse enveloppe en papier kraft qu’Adeline Parmelan envoie à Pierre-Marie Sotto, romancier qu’elle admire. Et si cette enveloppe que l’auteur se refuse à ouvrir ne contenait pas un quelconque manuscrit comme il le pense ? Et si ces deux-là étaient bien plus liés qu’il ne le croit ? Au fil des échanges, on assiste, heureux, à la naissance d’une belle amitié, d’une belle complicité. Mais jusqu’où ces deux-là vont-ils aller ? Et si cette enveloppe qu’il faudra bien se résoudre un jour ou l’autre à ouvrir venait tout gâcher ?

Les personnages secondaires, ensuite : Un couple d’amis de Pierre-Marie Sotto, qui s’agace autant qu’il s’aime ; Une veuve qui passerait bien la bague au doigt d’un écrivain célèbre et enfin, l’éditeur et ami qui tous apportent au roman une belle dose d’humour.

Et je danse, aussi se dévore comme un bonbon. C’est joyeux, c’est frais, c’est réjouissant, c’est écrit d’une plume alerte. On sourit, on rit, on s’émeut. C’est du bonheur à l’état pur, avec son lot de rebondissements. Le seul moment triste du roman, c’est quand on le referme à la fin. Un seul conseil : Courrez, volez, chez votre libraire préféré. Le temps de ces derniers jours se prête à la lecture, le plus beau des plaisirs solitaires. (Oui, je sais, je m’emballe mais il y a longtemps que je n’avais pas été aussi enthousiasmée par une lecture).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s